Avis sur Genshin Impact

0
Partagez un max ! :)

La p’tite critique – Genshin Impact

La tendance des jeux-vidéos est clairement tournée vers les open-worlds ces dernières années. Certaines licences connues se tournant de plus en plus vers ce style de jeu pour laisser au joueur cette impression de liberté, cachant les limites de leurs contenus dans ces grands environnements parfois bien vides. Si l’overdose semble se profiler, certains titres parviennent à rafraîchir le genre, incluant cette sensation de liberté dans son gameplay pour correctement l’exploiter. Et ça tombe bien, parce qu’aujourd’hui, on va parler d’un jeu qui parvient avec brio à exploiter son côté open-world sans le délaisser.

Vous lisez l’épisode 18 de la P’tite Critique, et aujourd’hui, on va parler de Genshin Impact.

Pour voir la vidéo sur Youtube (+ mettre un petit like) : Cliquez-ici

C’est quoi, Genshin Impact ?

Basé sur le Weebtoon d’origine, Genshin Impact est un RPG en free-to-play multijoueur sorti sur PS4, PC et Téléphone mobile, développé par l’entreprise chinoise MiHoYo. Le jeu nous plonge alors dans le monde de Teyvat, contrée imaginaire où règne sept éléments, Cryo, Pyro, Hydro, Anémo, Electro, Geo et Dendro. Le voyageur perdu que vous contrôlerez atterrira alors dans les abords de Mondstadt, cité où prédomine l’élément Anémo et découvrira, en même temps que vous, le nouveau monde qui s’offre à lui. Préparez-vous à entrer dans un vaste monde, peuplé de trésors enfouis, divinités disparus et de hordes de monstres prêts à tout pour perturber l’ordre établi. Rencontrez les héros oubliés de Teyvat et alliez-vous avec eux pour défendre, coûte que coûte, le royaume de Mondstadt et ses terres voisines.

Des graphismes juste parfaits.

Alors qu’on pourrait penser que Genshin Impact est un jeu de seconde zone comme bon nombre de Gasha pensé pour un système purement monétaire, le RPG frôle les ambitions d’un triple A assumé avec des graphismes juste époustouflants, qui d’ailleurs, s’avère presque similaire sur tous les supports du jeu, donnant un rendu plus que ravissant aux terres de Teyvat, avec le jeu qui tourne assez grandement sur l’exploration et la recherche de trésors ainsi que des items permettant d’augmenter votre niveau d’aventure, vous allez traverser ces contrées un paquet de fois. Grâce à ce travail artistique sur la conception des environnements extérieurs, s’arrêter pour contempler une montagne caressé par les rayons du soleil levant sera plus que plaisant. Alors, certes, le jeu à été de très nombreuses fois pointés du doigt à cause de sa similarité plus que flagrante avec Zelda : Breath of the Wild. Si la direction artistique semble être effectivement, relativement similaire, Genshin Impact se différencie grandement sur un point qui mettra rapidement fin au débat : son contenu.

Un contenu plus que riche.

Avec une très grande map remplie de mob à fumer, ses coffres pleins d’items à récupérer et des panoramas à compléter pour finir vos succès, Genshin Impact s’offre le luxe de garnir son contenu avec des “world-boss” activable par vous-même, offrant eux aussi pas mal d’item et proposant une difficulté assez élevé, qui vous demandera d’avoir une équipe assez bien optimisé et peut-être un peu de renfort grâce au multijoueur, mais rien de difficilement gérable. En plus des world-boss s’ajoutent pas mal de donjons également, certains uniquement faisable en solo, d’autres étant possible d’être fait en multijoueur, mais malheureusement, ils n’offriront pas énormément de résistance même avec une équipe mal préparée, ces derniers étant uniquement conçu pour être farmer à souhait et récupérer des composants afin de pouvoir monter le niveau de vos personnages où bien de vos armes. Et si vous pensez pouvoir basher du donjon toute la nuit pour récupérer des composants afin d’être tranquille le lendemain, vous vous trompez lourdement. Mesdames et messieurs, il est l’heure de vous présenter la résine.

Les eaux troubles du Gasha.

Si vous êtes un habitué des Gasha Games, vous connaissez probablement la fidèle et détestable barre d’énergie. Rechargeable via la monnaie du jeu où directement avec votre argent, la barre d’énergie permet de limiter votre temps de jeu à moindre coup et de vous faire revenir le lendemain, la barre bien plaine pour continuer à avancer et ainsi de suite.
La résine, c’est tout simplement votre barre d’énergie, utile pour beaucoup d’activité dans le jeu, elle vous permet de faire les donjons, les world-boss et les lignes énergétiques, bref, on parle là de pratiquement 50% du jeu une fois que vous avez terminé vos quêtes principales et secondaires. Sous ses faux airs de RPG, Genshin Impact n’est donc pas un jeu où l’on peut passer 8h par jour, car il est pensé pour que vous vous connectiez deux petites heures, que vous videz votre barre d’énergie, réalisez vos quêtes quotidiennes et… basta.
Genshin n’emprunte pas que cela au Gasha puisque le jeu possède aussi ses bannières pour invoquer les nouveaux personnages sortant ponctuellement, vous demandant soit d’y mettre de l’argent pour invoquer, soit d’économiser les récompenses en jeu pour lâcher votre pécule et tenter de récupérer les personnages et armes plus ou moins rares, allant de trois à cinq étoiles.

Des personnages hauts en couleurs.

Parlons-en, d’ailleurs, des personnages ! Chacun de vos personnages possèdent un équipement, permettant de booster leurs aptitudes, ainsi que leurs armes, entièrement personnalisable, nous laissant la possibilité de build et de combler les besoins de votre composition en combat, sans même parler des améliorations d’aptitudes et de constellation. Alors, au début, vous allez vous sentir aussi paumé que je l’étais, mais on se laisse assez facilement guidé par la personnalisation de vos personnages au fur et à mesure de votre avancement et des items collectés. Avec un inventaire assez clair et bien réparti, ce sentiment de perdition finira très vite par disparaître.

Alors… Bon ou mauvais jeu ?

Malgré son côté Gasha qui m’a assez rebuté, Genshin Impact est une véritable perle rare et le pire dans tout ça, c’est que le jeu vous réserve encore pas mal de surprise ! Entre les évènements récurrents, l’histoire du jeu assez simpliste, mais tout de même sympa, le mode photo qui vous permet de profiter davantage des environnements, des succès et aventures à remplir, le RPG Free-to-play n’est pas épargné par quelques défauts, comme ses quêtes fedex qui vous demande parfois littéralement d’aller d’un point A à un point B et un mode multijoueur légèrement anecdotique. Mais heureusement, ces points mineurs ne gêneront pas tant que ça votre expérience de jeu, alors sautez le pas, téléchargez-le, Genshin promet encore pas mal de contenu avec des mises à jour régulières puisque le jeu est prévu pour durer plus de 10 ans et Teyvat cache encore de nombreux secrets que, je suis sûr, vous prendrez plaisir à découvrir.

Configuration requise :

Configuration minimale :  

  • Système d’exploitation : Windows 10, 8 ou 7 (64 bits).
  • Processeur : Intel i5 ou équivalent AMD.
  • Mémoire vive : 8 Go.
  • Disque dur : Au moins 30 Go de disponible.
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GT 1030 ou supérieure.
  • DirectX® : Direct X11.

Configuration conseillée :  

  • Système d’exploitation : Windows 10, 8 ou 7 (64 bits).
  • Processeur : Intel i7 ou équivalent AMD.
  • Mémoire vive : 16 Go.
  • Disque dur : Au moins 30 Go de disponible.
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1060 ou supérieure.
  • DirectX® : Direct X11.
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *