[Test DLC] Gears Of War 3 – L’Ombre de RAAM (Xbox 360)

0
Partagez un max ! :)

[Test DLC] Gears Of War 3 – L’Ombre de RAAM (Xbox 360)

Testé en solo sur la version commerciale du jeu Gears Of War 3 sur Xbox 360 et son DLC L’Ombre de RAAM.

Après avoir apporté la touche finale à la trilogie Gears Of War et aux aventures de Marcus Fenix, Epic Games continue à nous proposer du contenu pour Gears Of War 3. Et cette fois-ci, il s’agit d’un DLC solo intitulé L’Ombre de RAAM (RAAM’s Shadow en version originale), compris dans le forfait Season Pass, mais également disponible contre la modique somme de 1200 MS Points. Malgré tout le bien que l’on puisse penser de cette franchise, la question vaut tout de même la peine d’être posée pour les plus frileux (et moins fortunés): est-ce vraiment un achat incontournable ?

 

Bien évidemment, nous ne reviendrons pas sur qualités techniques de Gears Of War 3, ni sur sa jouabilité quasi irréprochable. Sachez tout de même que ce DLC vous permettra d’utiliser le Rayon de l’Aube en vue aérienne, mais également de prendre le contrôle du Général RAAM et de ses capacités mortelles. Car oui, pour la première fois, vous aurez l’occasion de jouer du côté des Gears, mais également du côté des locustes (cette partie représentant 20 à 25% de l’ensemble), au gré des cinq chapitres composant cette aventure jouable aussi bien en solo (trois heures maximum) qu’en coopératif ou encore via le mode Arcade pour les férus du scoring. Quant à l’histoire en elle-même, sorte de préquelle à la trilogie que nous connaissons, elle prend place dans la ville de Ilima où l’équipe Zeta est en charge de l’évacuation des derniers survivants avant qu’une nuée de Krylls ne vienne s’abattre sur la cité. Le tout dans une atmosphère qui suinte la panique et le désespoir à chaque coin de rue…

 

Bien évidemment, les fans de l’univers Gears savent déjà que le sort du Général RAAM sera définitivement scellé à la fin du premier opus, mais ne boudons pas notre plaisir, et prenons le temps d’apprécier à sa juste valeur le travail fourni par le studio, surtout que les plus observateurs seront aux anges en découvrant comment Jace Stratton (le rasta de Gears 3) fut enrôlé au sein de la CGU! En revanche, les plus tatillons risquent de s’offusquer en découvrant des armes que les Gears de Marcus Fenix ne pourront utiliser qu’à partir du troisième épisode (anachronisme voulu ?), et d’autres risquent de s’énerver très rapidement face aux quelques problèmes de sauvegarde (2 bugs pour ma part, et 2 fois obligé de tout recommencer). A noter que la partie multijoueur n’est pas en reste puisque de nouvelles skins font leur apparition pour notre plus grand bonheur! Bref, c’est une fois de plus un quasi sans faute pour Epic Games et il me tarde de reprendre du service aux côtés des Gears dans une prochaine aventure…

La note de JMC pour Gears Of War 3 : 8/10
  •  
  •  
  •  
  •  
About author

Alucare

Créateur du site :)

Your email address will not be published. Required fields are marked *