Des nouvelles applications pour mentir sur ses données personnelles disponibles sur Android

Partagez un max ! :)
5/5 - (1 vote)

Une nouvelle fonctionnalité est disponible sur Google Play Store, concernant la confidentialité des données. Cette nouvelle fonctionnalité s’appuie sur les développeurs qui veulent divulguer des informations collectées sur les applications. Grâce cette application, il sera difficile pour les utilisateurs de savoir les types de données sur les applications qu’ils veulent accéder, une fois installées.

Selon le rédacteur en chef d’Esper, Google n’affichera plus la liste vérifiée des autorisations collectées automatiquement sur chaque application. En effet, cette pratique a donné aux développeurs d’avoir le contrôle total de ce que les utilisateurs choisissent ou pas, et de les divulguer par la suite.

Image représente Google Play Store

L’aperçu des autorisations supprimées

Pour la sécurité des données, Google a imposé une date limite sur la suppression des aperçus des autorisations chez Play Store. A titre d’information, la nouvelle section Sécurité des Données proposée par Play Store est similaire aux fonctionnalités d’Ios 14. Les développeurs ont mis en considération la confidentialité dont : les données collectées sur l’application, le stockage des données, le partage de ces derniers.

Certains utilisateurs ont déjà affirmé que Google semble déjà avoir supprimé la liste des « autorisations » de Play Store. Pour preuve, sur certaines applications mobiles et sur la version web, les autorisations ne sont plus indiquées. Or, l’application a besoin de cette dernière pour pouvoir fonctionner correctement. La sécurité des données est un remplacement intéressant, si l’application indique une collecte d’informations suspicieuse : vos localisations par exemple.

Transparence sur la collecte des données

En effet, Google possède une interface dans la console des développeurs pour répertorier les types de données personnelles et les données relatives aux appareils. Le développeur doit divulguer les informations ainsi que la réponse sur comment elles sont traitées par l’application de Sécurité. Malheureusement, même si ces informations doivent être divulguées, les développeurs peuvent mentir sur l’utilisation de toutes les données. Bien que Google ait indiqué qu’il va prendre les mesures nécessaires sur cette pratique, on peut s’attendre à ce que certaines applications seront hors de contrôle.

D’après les nouvelles mises à jour de Google, le développeur n’aura plus besoin de divulguer les données collectées. Même si ces derniers ont déjà quitté votre appareil. Les développeurs peuvent également partager les fichiers, et préciser le type. Pour être plus claire donc, Google offre déjà des tutoriels sur comment fournir des fausses informations sans que le développeur ne soit pas sanctionné.

Appel d’offre par l’App Store

Comme vous le savez déjà, l’Apple Store a également mis en place une fonctionnalité similaire à celle de Google sur la sécurité et la confidentialité. Du coup, App Store est à la recherche de talents qui peuvent soumettre des « résumés autodéclarés » dit-on sur les pratiques des applications en termes de confidentialité.

Bien que ça soit une mesure de sécurité, il ne faut pas nier le fait que les utilisateurs d’Android vont être confrontés à un manque de transparence des développeurs. Pour l’heure, les applications populaires telles que : Facebook, Amazon, Twitter, Discord, etc. n’ont encore rien annoncé d’anormale.

Laisser un commentaire