Pourquoi il n’y a plus de billet de 500 ?

Le billet de 500 a été émis pour la première fois avec les billets de 5, de 10, de 20, de 50, de 100 et de 200, en 2002. Parfois surnommé « billet Ben Laden », il est peu utilisé par le grand public par rapport aux autres billets. Depuis la fin de l’année 2018, la Banque Centrale Européenne a cessé d’en émettre. Nombreuses sont les raisons qui expliquent la suppression de ce billet, c’est ce que nous allons vous faire découvrir à travers cet article.

(Illustration en image de la suppression des billets de 500 euros, image prise via Internet)

Que signifie l’effacement du billet de 500 euros  ?

Depuis 2013, les billets de la série « Europe » ont commencé à faire leur apparition pour remplacer petit à petit ceux de la première série émise en 2002. Cette série n’inclut pas les billets de 500 euros. En effet, la cessation de production et d’émission de ces derniers a été annoncée par la BCE le 4 mai 2016.

Toutefois, même étant supprimé de la nouvelle série, le billet de 500 ne sera pas pour autant retiré du marché. Même si la BCE a décidé de ne plus en produire, celle-ci précise que ce billet conservera toujours sa valeur d’échange. Il pourra donc être échangé auprès de toutes les banques centrales nationales faisant partie de l’Eurosystème sur une durée illimitée. La BCE a souligné que la suppression du billet de 500 euros est liée à la lutte contre le crime organisé. Depuis, la déposition de ces billets auprès des guichets des banques centrales s’est accentuée.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le billet de 500 a été supprimé ?

Il y a deux raisons principales à la suppression du billet de 500 euros, dont :

  • Sa faible utilisation ;
  • Son emploi dans des sombres affaires.

La plupart des Européens n’utilisent pas la coupure de 500 euros au quotidien vu qu’il s’agisse d’un billet d’un montant si élevé. Par exemple, ce billet n’est délivré par aucun distributeur en France. D’ailleurs, la majorité des commerçants le refusent. De plus, en 2016, les différents procédés de paiement, tels que les achats en ligne, et les paiements par mobile money, ont commencé à se développer en Europe, et un peu partout dans le monde. Depuis sa mise en circulation, le billet de 500 ne représente que 3 % du volume global des euros utilisés dans la zone euro, son déclin était donc évident.

La valeur élevée du billet de 500 a encouragé son utilisation dans des affaires peu reluisantes telles que le financement de terrorisme, le blanchiment d’argent, ou encore l’évasion fiscale. Il est particulièrement facile de faire transiter de grosses sommes d’argent en employant les billets de 500. Si un million d’euros de billets de 50 euros pèse jusqu’à 22 kilos, les coupures de 500 euros qui valent un million pèsent uniquement 2.2 kilos, ce qui permet un transport à la fois aisé et discret.

La suppression de ce billet vise ainsi à la réduction de ces sombres affaires sur le long terme.

Vous avez trouvé cela utile ? Partagez-le avec un ami !

Ce contenu est originellement en français (Voir le rédacteur ou la rédactrice juste ci-dessous.). Il a été traduit puis relu dans différentes langues avec Deepl et/ou l'API Google Traduction pour offrir de l'aide dans le plus grand nombre de pays possible. Cette traduction nous coûte plusieurs milliers d'euros par mois. Si elle n'est pas parfaite à 100 %, laissez-nous un commentaire pour que nous puissions la corriger. Si vous êtes intéressé(e) par la relecture et l'amélioration de la qualité d'articles traduits, n'hésitez pas à nous envoyer un mail via le formulaire de contact !
Nous apprécions vos retours pour améliorer notre contenu. Si vous souhaitez suggérer des améliorations, veuillez utiliser notre formulaire de contact ou laisser un commentaire ci-dessous. Vos commentaires nous aident toujours à améliorer la qualité de notre site Internet Alucare.fr

Alucare est un média indépendant et gratuit. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google News :

Publiez un commentaire sur le forum de discussion